L’affirmation de soi réglée en six critères
Regarder la vie devant soi

L’affirmation de soi réglée en six critères

L’affirmation de soi, pour nombre de psychologues, permet à un individu d’agir en meilleure harmonie avec lui-même, les autres et son environnement. La personne en pleine affirmation de soi défend ainsi ses opinions en sérénité. Elle revendique également ses droits sans pour autant dénier celui des autres.

Bien-être et bien-être social

L’affirmation de soi se travaille. Vous pouvez ainsi apprendre beaucoup de vous-mêmes et améliorer votre bien-être social. En effet, l’affirmation de soi peut se mesurer seulement en comparaison aux autres. De plus, avec une belle valorisation de soi, vous n’avez pas besoin d’en rajouter, lors d’une discussion par exemple. A cet égard, vous êtes aussi plus mesuré dans vos paroles. Et on vous écoute plus facilement.

Le travail sur l’affirmation de soi, c’est la capacité à aller de l’avant, aussi bien à titre personnel que professionnel. S’affirmer, de ce fait, c’est avoir de l’estime de soi et mieux s’aimer.

S’aimer soi-même, c’est le début d’une histoire d’amour qui va durer toute la vie. Oscar WILDE

Six critères pour une bonne affirmation de soi

  • Affirmation de soi et valeurs ajoutées
  • Croire en soi et valorisation de soi
  • Savoir dire non, savoir dire oui
  • Retrouver confiance en soi et en l’autre
  • Savoir penser à soi
  • Accepter de s’aimer pour s’affirmer

Affirmation de soi et valeurs ajoutées

Porter ses valeurs

Il y a sûrement des choses que vous effectuez avec facilité, parfois même sans vous poser de question. Réfléchissez-y, on en trouve toujours même à partir de comportements, a priori, négatifs. Me concernant, étant plutôt timide à la base, j’ai appris à développer une très bonne capacité d’écoute. Ce qui est confirmé par mes clients.

Chacun de nous a, souvent, plusieurs valeurs ajoutées. A cet égard, nombre d’entreprises se rendent compte aujourd’hui de l’importance du facteur humain pour leur rendement réel. A vrai dire, plus vous trouverez de valeurs ajoutées, plus vous revendiquerez naturellement une bonne affirmation de soi.

Partant de ce fait, l’affirmation de soi a de nombreux avantages. Vous avez une meilleure confiance en soi et obtenez plus facilement ce que vous désirez. Plus loin, vous avez plus le sentiment de votre efficacité personnelle.

Croire en soi et valorisation de soi

En d’autres termes, il s’agit de croire en vous. Ainsi, plus vous saurez vous créer des expériences positives, plus vous croirez en vous. Ne cherchez pas trop compliqué pour ces expériences positives au début. Cuisiner ou manger un bon plat, prendre le temps d’écouter le chant des oiseaux ou assister à un clair de lune. Tout est bon à prendre pour sa sérénité.

Vous pouvez également vous donner des challenges, toujours petits au début, et vous félicitez à chaque réussite de ces défis. Une astuce, félicitez-vous moins pour le succès obtenu que pour la manière dont vous l’aurez obtenu. Cela part du principe qu’il est plus facile de reproduire un résultat si vous en maîtrisez le processus !

On est rarement mieux servi que par soi-même. Prenez-donc tout ce qui passe à votre portée comme charge positive.

Affirmer ses compétences douces

J’ai eu la responsabilité de recruter de nombreuses personnes de tous les niveaux durant plusieurs années. Je me suis ainsi rendu compte combien l’humain avait de talents. Le problème, dans la vie active, est de trouver la bonne adéquation entre talents personnels et travail.

Ce que je veux exprimer là est que vous avez du talent et il existe des moyens de le faire ressortir. Pour cette raison on parle depuis quelques années de recherche chez le professionnel de compétences douces ou soft-skills. Vous pourrez ainsi plus facilement croire en vous en retrouvant ce type de compétences.

On retrouve les soft-skills dans différents comportements. C’est la personne qui sait apaiser les autres, qui sait les dynamiser, qui a toujours un mot aimable…

Savoir dire non, savoir dire oui

Affirmation de soi et leadership
Vivre en harmonie avec ses valeurs

Savoir dire “non”, c’est faire respecter ses valeurs, comme savoir dire “oui” peut marquer sa capacité à faire confiance. Par ailleurs, la peur de dire non peut marquer la peur d’être délaissé(e) ou la peur de perdre un poste.

En disant oui, vous avez peut-être besoin de prouver alors que vous êtes un bon camarade ou un bon collaborateur. Alors qu’en sachant dire non, vous pourriez plus aisément exprimer vos émotions et vos pensées. Qu’en pensez-vous ?

Affirmation de soi et développement personnel

Les peurs cachées derrière le systématisme du non ou du oui sont nombreuses et touchent notamment au besoin d’appartenance de l’être humain. Dire oui peut éviter de subir l’agressivité de votre interlocuteur.

Mais, c’est aussi le risque d’être submergé(e), par exemple, par une montage de tâches parfois impossibles à résorber.

Ainsi, avoir du mal à dire oui ou non à bon escient, est un marque du manque d’affirmation de soi. Et cela ne peut que perdurer si vous n’entamez pas un travail de développement personnel.

Retrouver confiance en soi et en l’autre

Faire confiance à autrui c’est avant tout se faire confiance. Rappelez-vous, la confiance en soi fait partie de l’estime de soi avec l’amour de soi et l’image de soi.

La confiance en soi est aussi une marque de courage quand elle est raisonnée. Elle est plus encore le signe d’une personnalité apaisée et sereine.

Travailler la confiance en soi permet d’éviter certaines stratégies d’échec inconscientes. Dans de tels cas, vous allez, vous-même, saboter quelque chose que vous désirez pourtant.

Estime de soi et stratégies d’échecs

Et cela peut prendre des formes diverses. Par exemple, commettre une erreur juste au moment de demander une augmentation de salaire. Ou encore, un mutisme complet ou une parole désobligeante envers une personne à qui l’on veut déclarer son amour !

Dans le travail sur l’affirmation de soi et la confiance en soi il m’arrive d’utiliser les atouts du théâtre. Et oui, le théâtre permet une distanciation de sa personne propice à jouer à devenir qui on veut être. Ainsi, tout ce que vous craignez de faire dans la vie réelle est plus sereinement abordée dans ce contexte.

Savoir penser à soi

Dans une autre vie, on donnait des bons points aux enfants qui avaient bien travaillé. Il y a même eu des tableaux d’honneur. Dans le même ordre d’idée, pourquoi ne pas vous faire plaisir, vous récompenser quand vous estimez avoir bien travaillé ou bien accompli une tâche par exemple ?

Bien plus important peut-être, apprenez à vous récompenser même quand les choses vont moins bien. Ne serait-ce que pour l’effort accompli. Cela procure du réconfort et aide à passer une transition parfois douloureuse. Surtout, ce type de “positive attitude” permet de raccourcir ces moments vécus négativement.

Et si vous êtes parent, à votre enfant qui ramène un mauvais devoir de l’école, que faites-vous ? Mon conseil, trouvez même la seule chose qu’il y aura de positif dans son devoir. Alors, félicitez-le pour ce qu’il aura fait de bien ne serait-ce que pour adoucir la suite…

Vous verrez que votre enfant sera plus enclin à faire des efforts une prochaine fois. Surtout que les enfants ont bien plus de possibilités d’affirmation de soi que nous adultes !

Un de mes principes fondamentaux est que  je ne peux faire du bien à autrui si je ne suis pas bien moi-même. A méditer…

Accepter de s’aimer pour s’affirmer

Il est assez difficile de parler d’affirmation de soi sans amour de soi. Accepter de s’aimer demande  notamment de s’entourer de personnes plutôt positives. On choisit ses amis mais pas sa famille dit une chanson.

Je pense que l’on se choisit soi-même avant tout. Aimes-toi, les autres t’aimeront. Et si, malgré tout, un membre de ma famille est très négatif envers moi, dois-je continuer à le fréquenter ?

En acceptant de vous aimer, vous saurez d’autant plus prendre des initiatives ; ces initiatives vont améliorer votre confiance en soi tout en facilitant votre mise en action. Et dans “aimer”, il y a aussi le pendant de l’amour qui est l’amitié. A ce sujet, lisez-donc cet article du journal Le Monde.

S’aimer et aimer à l’heure du COVID 19

J’en parle ci-dessus, chaque événement positif, même le plus léger, va vous renforcer dans votre capacité à vous aimer et à affirmer votre personnalité. Je suis souvent surpris d’entendre que telle ou telle personne est une personnalité. Mais, nous sommes tous des personnalités !

En effet, la personnalité, c’est simplement ce qui nous différencie des autres. C’est aussi ce qui fait notre individualité. A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes confinés pour cause de coronavirus.

C’est dans ces moments que de belles personnalités se confirment. Parmi elles des soignants (trois ont déjà donné leur vie pour nous à ce jour), des pompiers, des forces de l’ordre…

Dessine-moi une personnalité

D’autres personnalités se distinguent et se révèlent. Ce sont tous celles et ceux qui apportent de l’aide concrète aux premiers, par le couvert et le gîte, notamment. Ce sont aussi celles et ceux qui nous égaient où tâchent de nous maintenir en forme en respectant leur sécurité et notre sécurité !

Certains pouvoirs publics ont compris depuis longtemps la nécessité de l’affirmation de soi, via l’estime de soi, pour le bien-être social et la sérénité de chacun(e). Ainsi, l’État de Californie a rendu obligatoire, en 1990, l’instruction sur l’estime de soi à l’école. Il s’avère que les jeunes bénéficiaires de cette loi ont eu une meilleure affirmation de soi que les autres une fois devenus adultes !

Cette loi était d’autant plus pertinente que les enfants ont beaucoup plus de possibilités que les adultes de mettre en avant une belle affirmation de soi. Pour autant et pour tous, un travail plus précis sur soi permet d’obtenir de très bons résultats en s’appuyant sur vos spécificités. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter ici.

Daniel Paraiso, coach professionnel et préparateur mental, pour Even RH, cabinet de coaching “la performance par l’humain.”

 

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire