Recruter un jeune

Recruter un jeune, c’est un atout indéniable quant à la stratégie d’avenir d’une entreprise. Et si un jeune professionnel ne devait avoir qu’un seul atout, c’est celui d’être né dans ce qui fera, à mon sens, la révolution du troisième millénaire, le numérique.

 

Recruter un jeune, l’avenir de l’entreprise

Cette TPE industrielle était jusque là plutôt efficace, son dirigeant en tenait les rênes depuis plus de 25 ans. La moyenne d’âge de la société était de 54 ans pour sept salariés. Chacun des collaborateurs était travailleur, polyvalent et l’entreprise possédait un site internet vitrine. Mais, si vous vouliez chercher un prestataire comme cette entreprise, vous auriez beaucoup de mal à la trouver sur internet car elle n’était pas bien référencée.

Heureusement, ayant encore besoin de recruter, notre patron est passé de la question “comment recruter un salarié” à celle de

Pour bien recruter un jeune, lisez bien une lettre de motivation étudiant ou un cv pour un stage; vous avez peut être dans les mains l'avenir de votre organisation.

Recruter un jeune pour l’avenir de l’entreprise

“comment bien recruter”. Ce chef d’entreprise a alors su dépasser ses réticences envers le recrutement d’un jeune : tout à lui apprendre, impolitesse et je vous passe toute la liste des reproches potentiels. Aujourd’hui, il ne peut que se féliciter de son choix !

Il s’avère que ce recrutement d’un jeune collaborateur a eu un double avantage. Dans les faits, ce jeune salarié lui a permis de dynamiser une équipe qui devenait peu flexible à la conduite du changement; et notre jeune est devenu en quelque sorte le “community manager” de l’entreprise !

Ainsi, trois ans après avoir recruté un jeune collaborateur, cette TPE avait pu élargir son champ des possibles et même procéder à d’autres recrutements… de jeunes ! A vrai dire, le manque d’expérience de ce jeune professionnel a été un véritable atout. En effet, sa curiosité et sa motivation à faire ses preuves en a fait quelqu’un de prêt à s’investir dans les challenges de l’entreprise…

 

Recruter un jeune, motivation et flexibilité

Et ce jeune pro sera d’autant plus flexible que vous aurez pu le recruter tôt. Par exemple, par le biais de contrats d’apprentissage dont le tout nouveau dispositif dédié aux TPE,  Citons aussi le contrat de professionnalisation. Ces types de contrat vous permettent bien entendu de bénéficier de certains avantages financiers; mais aussi de “façonner” plus facilement un jeune, un étudiant à votre culture entrepreneuriale.

Vraiment, je pense que recruter un jeune doit entrer dans toute analyse stratégique quand à la pérennité d’une organisation. Et quand ce ne sont pas les jeunes qui créent leur propre entreprise, il est important de savoir les intégrer.

Et puis, cerise sur le gâteau, vous pouvez bénéficier d’autres aides que celles dédiées aux contrats de professionnalisation et autres contrats d’apprentissage cités plus haut. Par exemple, la nouvelle aide dédiée aux TPE pour l’embauche d’un premier salarié ou encore les emplois d’avenir. Citons aussi le dispositif CIE-starter.

 

Daniel PARAISO, créateur d’Even RH, le coaching de la performance, vous aide à préparer, recruter et optimiser le recrutement d’un jeune collaborateur. Even RH, 09 53 47 11 33.



Laisser un commentaire