Intégrer un nouveau collaborateur

Intégrer un nouveau collaborateur fait partie intégrante d’un recrutement efficace et de la gestion des équipes, il faut bien s’en persuader. L’intégration est un des leviers à la disposition du chef d’entreprise pour valider la période d’essai et valoriser les compétences du salarié, femme ou homme. Intégrer une nouvelle recrue lui permet ainsi d’exprimer le plus rapidement possible ses talents professionnels, c’est la base pour bien manager son équipe. Après avoir bien recruté, vous allez donc intégrer.

 

Intégrer et motiver, le cas des TPE

Car comment motiver une équipe si vous ne prenez pas tous les paramètres de la gestion d’équipes en compte ? Et puis vous avez fait preuve pour recruter de gros efforts temporels et financiers super, mais est-ce vraiment le moment de flancher ?

En fait, vous risquez de perdre pour le moins 30% de l’efficacité de ce recrutement, cadre ou salarié, si cette intégration n’est pas matérialisée. Pensez au temps incompressible qu’il faudrait à un nouveau collaborateur pour prendre la mesure de son poste. Ce temps dépendra de plusieurs facteurs comme les responsabilités du collaborateur, employé ou cadre, de la complexité du poste de travail et de la structure de l’organisation employeuse.

Intégrer un nouveau salarié constitue un des principaux problèmes des patrons de TPE, lesquels ont tendance à négliger cette phase par difficulté à gérer leur temps. Pourtant une bonne intégration est un gain de temps à terme ! Et c’est d’autant plus important dans une TPE que là, un nouveau membre représente une part sensible et de la masse et de la productivité attendue de l’entreprise.

Parmi les aides pouvant vous faciliter l’intégration d’un collaborateur figurent celles de l’association Entreprise et Convivialité, laquelle répond à différents besoins des entreprises en proposant notamment de la conciergerie d’entreprises.

 

Intégrer pour créer une famille d’esprit

Et outre une marque de respect, intégrer un nouveau personnel intervient dans la capacité de son employeur à le fidéliser. Un des leviers les plus pertinents, de par mon expérience, pour fidéliser des collaborateurs, c’est de créer une famille d’esprit au sein de l’entreprise. Dans cette famille versus TPE et certaines PME/PMI, l’entraide est favorisée et la polyvalence est de mise; la hiérarchie reste

equipe-au-travail-60x60

Manager une équipe entre dans la formation management à condition d’intégrer chaque collaborateur

présente mais implicite. Et si elle évolue selon la taille et les missions de l’organisation concernée, la famille d’esprit va évoluer tout en gardant… l’état d’esprit !

Grâce à la capacité du dirigeant de bien intégrer chaque collaborateur, en cas de tension, un simple ajustement sera généralement nécessaire. Dans le cas contraire, la question restera posée de la capacité du nouvel embauché à intégrer votre culture d’entreprise…

Donc bien recruter, c’est bien intégrer, bien intégrer, c’est fidéliser et fidéliser aide à la cohésion d’équipes en montrant la capacité du manager à justement fédérer une équipe. Intégrer tout collaborateur est donc un outil stratégique du management et de la gestion des équipes…

Pour terminer, quelques unes des bonnes questions à se poser avant d’intégrer un collaborateur :

  • Ce collaborateur aura t-il besoin d’un espace ou d’un outil particulier de travail ?
  • Combien de temps par semaine je suis prêt à lui consacrer ?
  • Et lui, combien lui faudra t-il de temps raisonnablement pour prendre la mesure de son poste ?

Vous désirez optimiser votre recrutement ? Vous voulez maîtriser votre temps disponible et celui de vos collaborateurs ? Assurer la cohérence générale de vos collaborateurs ? Le coaching vous permettra de passer harmonieusement ces étapes; et même à envisager un éventuel licenciement. Appelez Daniel PARAISO au 09 53 47 11 33 ou contactez-nous.



Laisser un commentaire