Comment être positif et le rester

Être positif et le rester, c’est bien le vœu de bien des personnes, surtout de nos jours !

Etre positif demande de l'amour de soi et de penser positif pour ête heureux.

Une femme positive !

On lit d’ailleurs de plus en plus d’articles et d’ouvrages sur le fait d’être heureux en toutes circonstances. Et sur les conditions à remplir pour garder son optimisme dans un monde fou, fou, fou.

Tout cela autorise à se poser u certain nombre de questions :

  • Quels avantages aurions nous à être et penser positif ?
  • Être positif, est-ce un effet de mode ? Un style de vie ?
  • Le positif, attire t-il le positif ?

Quels avantages à être et penser positif ?

C’est la vraie question ! Et bien, je vous invite à poursuivre la liste que j’entame ici :

  • Avoir et garder le sourire
  • profiter des petits “trois fois rien” de la vie
  • Prendre les choses du bon côté
  • Simplement apprécier le moment présent (carpe diem)…

Être positif, un effet de mode ?

Il s’achète, depuis plusieurs décennies, des milliers de livres tournant autour de la notion être positif. Ce notamment sont des écrits sur le bonheur, l’optimisme, la joie de vivre et le lâcher prise. Au delà des effets de mode, ce succès en dit long sur le monde actuel, vous ne trouves pas ?

Être positif, est-ce inné ou acquis ?

Les études conjointes de divers spécialistes et des chercheurs anglais (psychologues, sociologues…) s’accordent sur un fait, lequel ? Et bien, tout se jouerait de la naissance à l’âge de 10 ans. En effet, l’amour que je pense avoir reçu de mes parents va conditionner ma capacité à être positif, à penser positif et à trouver le bonheur. Des gens connus seraient dans ce cas comme Richard Branson ou la première dame des Etats-Unis Michelle Obama.

Cet amour va me permettre de vivre en harmonie avec autrui comme de vivre heureux en couple.  En fait, la capacité à être positif durablement est une alchimie entre personnalité, éducation, environnement et position sociale.

Comment être positif pour être heureux ?

Dans le triangle infernal du pessimisme, vous avez surement rencontré :

  • L’éternel insatisfait, rien ne trouve grâce pour lui
  • le mauvais coucheur, critique facile, aisance moindre
  • le déprimé par vocation ou de fait

Pour être positif, il faut vite détecter et contrôler ou éloigner ces personnes de votre environnement. S’ils font partie de votre famille, peut être faut-il songer, malgré votre amour pour eux de s’en séparer ? Quand votre santé, votre moral sont en jeu, il faut savoir décider.

Si cet entourage parasite, osons dire le mot, se trouve au sein de votre travail, il y a aussi des solutions. Mais, les cas sont trop divers pour être traités dans un simple article. Je répondrais toutefois à toute question que vous voudriez me poser sur le sujet.

Doit-on tout le temps être positif ?

Retravailler cette simple question vous aidera à être plus positif ! En effet, être positif est une question ni de devoir, ni de contrainte. Être positif est simplement une question d’état d’esprit… comme le succès !

Si vous êtes capable de relativiser certaines choses, c’est que vous avez en vous cette capacité à être positif. Le reste est une histoire de travail, parfois quotidien, que je fais travailler en coaching mental notamment et en PNL.

Comme nombre d’entre vous, j’ai enduré beaucoup de sales coups et cela dès mon plus jeune âge. J’ai compris alors que, comme mon père, je serai vaincu par le cancer si je n’arrivais pas trouver ma résilience. J’ai compris assez rapidement que, quelque soit notre condition, ni le pessimiste, ni la victimisation ne pourrait me permettre d’avancer.

Les effets de l’esprit positif sur la santé sont connus depuis très longtemps. Dans un précédent article, je vous ai parlé d’Emile Coué qui a fondé sa méthode Coué dès le début du 20ème siècle.

J’ai moi-même travaillé avec Irina Promptova, professeure au Gitis de Moscou, une des premières à m’avoir apporté, dans le concret, des méthodes scientifiquement reconnues pour travailler sur l’optimisme. Et l’étude du coaching m’a apporté des précisions sur la notion d’utilité trop souvent oublié notamment en management.

En effet, je ne peux travailler efficacement en coaching individuel que si ce coaching est utile à son bénéficiaire ! Ensemble, on apprend à mieux relativiser les choses, à ne pas culpabiliser ou être dans la surenchère du malheur d’autrui. Ce que nous vendent très bien les médias. Préférer un livre à la télévision est à ce titre un autre très bon moyen pour mieux positiver.

Le positif attirerait le positif

Enfin, c’est ce qui se dit ! Vous avez probablement du le constater par vous même, une personne souriante, positive vous redonne le sourire, non ? C’est le type de contagion que l’on redemande !

Soyez en persuadé, en sachant vous entourer de personnes positives, en étant capable d’un minimum de décision et en sachant par dessus tout penser un peu plus à vous, vous deviendrez un “positivirus” particulièrement contagieux. Appelez moi tout de suite alors, j’adore ça !

Si vous voulez contribuer à répandre du positif autour de vous, diffusez ce blog dans vos réseaux sociaux. Et vous-même, comment êtes vous positif ?

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires où à me laisser un message. Je répondrai vite, j’ai profité des vacances pour écluser mes messages en retard, positif non ?



Laisser un commentaire