Chercher un emploi et le trouver en aéronautique

Pour chercher un emploi, du professionnel sans diplôme au très qualifié, l’aéronautique est un secteur d’avenir. En effet, ce dernier propose nombre d’emplois pérennes. Les besoins dans l’aéronautique sont très vastes, et pas seulement dans les grandes entreprises. On va pouvoir s’en rendre compte avec le cas de PME d’excellence.

Chercher un emploi pérenne

La première PME dont je veux vous parler ici est celle de Jean-Marc Ferrandez, président directeur général de Stef industrie. En fait, en plein cœur de la crise e la fin des années 2009, monsieur Ferrandez a fait le choix de garder tout son personnel. La fidélité réciproque est de mise dans beaucoup de PME notamment les PME de l’aéronautique et du spatial.Une fois les plus gros effets de la crise passée, Stef industrie a ainsi pu rapidement retrouver de bons chiffres d’affaires. Pour nombre de salariés qui ont perdu leur emploi depuis cette crise, chercher un emploi dans l’aéronautique aurait été judicieux.

L’idée de ce dirigeant? Dans un secteur où la main d’oeuvre manque, il vaut mieux se serrer la ceinture et les coudes en responsabilisant chacun. Comme on pourrait gérer sa famille.

Une autre belle PME se nomme le Lem. Cette entreprise d’une cinquantaine de salariés est dirigée par Denis Lapret. Le logo de l’entreprise ressemble à son dirigeant, un triangle stylisée dont chaque pointe représente respectivement les clients, les collaborateurs et les parties prenantes.

Chercher un emploi dans l'aéronautique est synonyme d'emploi durable. L'apport d'un coach professionnel est un plus.

Chercher un emploi d’avenir

41 ans cette année, ce passionné d’aéronautique a obtenu son brevet d’initiation aéronautique à 17 ans. Cet ingénieur de formation est avant tout un homme de terrain et un fervent promoteur de l’apprentissage. Lui-même, major de promo, a pourtant choisi le chemin de l’apprentissage plus utile pour lui pour évoluer.

Chercher un emploi d’avenir

Messieurs Lapret et Ferrandez ont décidé d’installer  leurs entreprises en Seine-et-Marne, département phare de l’aéronautique française. Comme beaucoup de chefs d’entreprises amoureux de leur travail, monsieur Lapret est un bourreau de travail.

Cela ne l’empêche pas pour autant d’aimer la vie. Ainsi, bon vivant et bon français, il sait allier l’utile à l’agréable en organisant des séminaires autour du thème du vin.

Audacieux mais sachant prendre des risques calculés, ce manager de haut niveau a été acheté cette usine en plein cœur de la crise économique. Apprenant le métier de chef d’entreprise sur le tas, monsieur Lapret, après avoir essuyé quelques plâtres, a vite compris certaines leçons:

  • la nécessité pour son entreprise de se diversifier un minimum;
  • la valeur stratégique de fidélisation; fidélisation aussi bien de la clientèle que des collaborateurs.

Il est riche et valorisant, en situation de chercher un emploi, de pouvoir travailler aussi bien dans un domaine d’excellence que de faire preuve de diverses compétences. Cela correspond bien aux enjeux des PME de l’aéronautique.

Ainsi, pour manager une équipe, Denis Lapret mise sur la polyvalence des équipes de travail.

Le Lem cumule trois métiers:

  • De la maintenance curative;
  • du maintien en condition opérationnelle;
  • du traitement de surface comme le contrôle non destructif (CND).

L’excellence de l’entreprise le Lem l’a d’ailleurs amené assez récemment à acquérir de nouveaux locaux.

Chercher un emploi flexible

Pour les raisons évoquées ci-dessus, la polyvalence dans les métiers des PME est un passage obligé pour lisser les fluctuations du marché. Le lem qui mise sur le potentiel humain n’hésite pas à recruter de jeunes collaborateurs.

Chercher un emploi pour quelqu'un qui cherche emploi est plus facile dans l'aéronautique. Du coaching professionnel y aide.

Chercher un emploi planant

Ainsi, l’ancienne standardiste, Aurélie, est maintenant une responsable commerciale talentueuse; cette dernière dirige maintenant une unité de contrôle non destructif. Idem pour Franck qui a débuté dans cette PME à taille humaine en tant que monteur. Et Aurélie comme Frank ont moins de 30 ans! Qu’on arrête donc de parler de génération ce ci ou génération cela. Ce qui  compte c’est la qualité du management des ressources humaines. Et au delà privilégier dans ce cas le management stratégique.

N’oublions pas non plus Christelle; monsieur Lapret a su l’écouter pour la changer de poste. Christelle est maintenant le directeur administratif et financier de cette entreprise. A ce sujet, je vous invite à lire mon article sur l’entretien professionnel obligatoire. Et le staff de l’entreprise le Lem est composé, c’est à souligner, d’autant d’hommes que de femmes.

Chercher un emploi dans l’excellence

En France, l’excellence des PME françaises n’est plus à démontrer. Le géant de l’aéronautique Boeing l’a bien compris qui a augmenté de 40 % en cinq ans le chiffre d’affaires qu’il consacre à s’attacher les services de PME françaises de l’aéronautique. Boeing souligne notamment la capacité de nos PME à fournir des équipements dans les meilleurs délais.

Ainsi, grâce à des équipes motivées, des patrons d’excellence, des équipes à taille humaine, des commandes bien remplies, l’aéronautique ont de solides perspectives.

P.S. Vous avez un projet de recrutement? Vous désirez cher un emploi qui fasse sens pour vous? Parlons-en. Daniel PARAISO a été cadre dans l’aéronautique et dans les ressources humaines. Il offre maintenant ses compétences dans l’accompagnement de tous les talents. Pour le contacter directement: 06 22 67 90 40

N’hésitez pas à diffuser largement cet article…


COMMENTS

  • O.AZNAG

    27 juillet 2017

    Répondre

    Merci pour cet article intéressant Daniel. Quand est-il du secteur du BTP en 2016 ? Même si sans doute la crise sera encore au rdv dans ce secteur, pouvez-vous nous dire quels métiers cadres pourraient être recherchés dans ce domaine ? Merci

    • Daniel PARAISO

      27 juillet 2017

      Répondre

      Merci Aznag pour ce retour. Je connais moins le domaine du BTP où les stats sont parfois délicates; toutefois, ce secteur a perdu près de 11% de ses effectifs en 7 ans! Pour mémoire, en 2015, le BTP a connu 1 recul de 3% alors qu’une hausse était attendue. Ce qui fait quasiment la 9ème année de baisse sur 10 ans! Je ne connais pas votre statut exactement mais, vous avez pas mal d’infos avec l’observatoire de ces métiers : http://www.metiers-btp.fr/. Ce qu’il vous faut surveiller, je pense, ce sont les métiers en tension de ce secteur; ce sont souvent eux qui donnent le tempo pour la suite.
      Pour finir sur une note positive, pas mal de signatures pour la construction de logements ont été effectuées fin 2015 dont les effets devraient être ressenties cette année… Bonne chance!


Laisser un commentaire